11 mars 2015

Printemps des Poètes (3)

Parce que la poésie peut être aussi dans une tragédie classique de Corneille, qui dans Horace, fait dire à Camille cette très belle tirade.   Je le vois bien, ma soeur, vous n'aimâtes jamais ; Vous ne connaissez point ni l'amour ni ses traits : On peut lui résister quand il commence à naître, Mais non pas le bannir quand il s'est rendu maître, Et que l'aveu d'un père, engageant notre foi, A fait de ce tyran un légitime roi : Il entre avec douceur, mais il règne par force ; Et quand l'âme une fois a goûté son amorce, ... [Lire la suite]
Posté par serenatura à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mars 2015

Printemps des Poètes (2)

        Aujourd'hui un peu de René Char   Lettera Amorosa Parfois j'imagine qu'il serait bon de se noyer à la surface d'un étang, où nulle barque ne s'aventurerait. Ensuite, ressuciter dans le courant d'un vrai torrent où tes couleurs bouillonneraient.   Souvent je ne parle que pour toi, afin que la terre m'oublie.   Le nuage cette nuit qui cerne ton oreille n'est pas de neige endormante, mais d'embruns enlevés au printemps.     Et Paul Eluard qui le suit   ... [Lire la suite]
Posté par serenatura à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2015

Printemps de poètes

De mes anciennes études littéraires, il me reste le goût de la poésie et des belles lettres. Et quelle meilleure occasion que ce nouveau "Printemps des Poètes" (du 7 au 22 mars) pour vous faire partager quelques uns de mes compagnons de route ou de nuits blanches. Ils ne sont dans aucun ordre, ni chronologique ni de préférence ; je vous les livre comme ils viennent, anarchiques et toujours merveilleux. J'espère que ces lectures vous (re)donneront l'envie de vous y replonger. Spécial Jacques Prévert aujourd'hui. Parce qu'on ne le... [Lire la suite]
Posté par serenatura à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]